Forum Zone-Ado.com

Le forum des jeunes francophones de 12 à 20 ans!
Postez vos messages dans les bons forums. Pas de langage SMS.
Si ces consignes ne sont pas respectées, vos messages seront supprimés.

Vous n'êtes pas identifié.

#1001 22-08-2012 16:09:49

Mangouste
Banni
Lieu: as-siraatou-l-moustaqiim.
Date d'inscription: 18-06-2011
Messages: 9774

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

PARTIE HISTORIQUE.

Je remarque l'attitude parfois insolente des élèves à l'égard de leurs
professeurs, ce qui dénote un esprit de profond mépris envers cette
profession ou' l'enseignant est vu davantage comme le larbin de service.
Les parents ont le même regard aujourd'hui que leurs enfants vis-à-vis
de l'enseignant, c'est-à-dire un manque total (ou presque) de
considération.

À d'autres époques, il y a eu également ce phénomène. Par exemple à
l'époque d'Horace, dans la Rome précédant l'ère chrétienne, ou' les
enseignants étaient soumis aux caprices des parents devant l'inattention
du pouvoir aux questions scolaires. Des maîtres méprisés par  les
parents et dont les enfants étaient incités à toutes les insolences. Le
professeur d'Horace, qui s'appelait Orbilius, se plaignait dans un
traité intitulé "Le souffre-douleur" des mauvais traitements qu'il
subissait du fait de la négligence et de la morgue des parents. Le poète
satirique latin Juvénal évoque carrément les coups infligés ... aux
maîtres par leurs élèves, et leurs moqueries.

Il s'ensuit de cette remarque qu'à différentes époques, les enseignants
ont été bafoués par le pouvoir, les parents et, par voie de conséquence,
par les élèves eux-mêmes. On peut voir le lien flagrant qui existe
entre le gouvernement en place, l'attitude des
parents et le traitement des enseignants.

Pour cette raison, je ne suis pas particulièrement étonné lorsqu'aujourd'hui
j'entends des élèves qui disent qu'ils méritent eux-mêmes davantage le
respect de la part de leurs professeurs qu'ils ne le leur doivent parce
qu'ils représentent, en tant que jeunes, le futur. Une parole qui en
dit long sur le fait qu'aujourd'hui, comme à des époques antérieures, les
élèves se considèrent comme l'égal de leurs enseignants, voire
supérieurs à eux.

Dernière modification par Mangouste (26-08-2012 08:32:12)


Le Prophète Mouhammad a dit, ce qui signifie : "Celui qui est fort, ce n'est pas celui qui est habile en combat, mais c'est celui qui se maîtrise lors de la colère."

"La sagesse, c'est d'accorder à chaque chose sa juste valeur."  "La sagesse passe parfois par le fil de l'épée."

"Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer."  Guillaume d'Orange.

Hors ligne

 

#1002 25-08-2012 19:29:52

Mangouste
Banni
Lieu: as-siraatou-l-moustaqiim.
Date d'inscription: 18-06-2011
Messages: 9774

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

[HS] @ Dominique. Ben alors, t'es passé ou' ? ^^ Tu t'es évanoui dans la nature ? ^^  (J'espère toutefois qu'il ne t'es rien arrivé de grave et c'est sincère.)


Le Prophète Mouhammad a dit, ce qui signifie : "Celui qui est fort, ce n'est pas celui qui est habile en combat, mais c'est celui qui se maîtrise lors de la colère."

"La sagesse, c'est d'accorder à chaque chose sa juste valeur."  "La sagesse passe parfois par le fil de l'épée."

"Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer."  Guillaume d'Orange.

Hors ligne

 

#1003 26-08-2012 03:26:21

Sky30
Zoneur occasionnel
Lieu: Girl Drive Me Crazy
Date d'inscription: 24-06-2012
Messages: 168
Réputation : 2

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

Alors voilà j'ai lu un peu les messages et je pense que dans certains pays les choses ont changé dans l'éducation , a l’époque les profs avait le droit de frappé sans représailles des parents ou même de l’élève , mais dans nos temps j'ai eu un camarades de classe qui s'est fait giflé par une prof , et il lui à rendu ^^ , je pense qu'une fessé cul nul à un certain âge est vraiment traumatisante , surtout lorsque l'ont est petit et que l'ont a pas l'idée de refusé et de contesté la chose nous perdons toute confiance des gens dans la vie , mais je pense vraiment que en ce moment aucun élève accepterais ceci (en France).


❼ CR7❼ I don't want be SuperMan , He want be Me ❼ CR7❼

Hors ligne

 

#1004 28-08-2012 17:30:31

Dominique
Nouveau Zoneur
Date d'inscription: 20-05-2012
Messages: 18
Réputation : 0

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

Je suis là, Mangouste. Merci à toi. Difficile de repartir. Jeu de questions-réponses simples, préciser des points déjà évoqués ? A bientôt, si tu n'es pas gêné par un "invraisemblable" étalement dans le temps.

Hors ligne

 

#1005 30-08-2012 06:00:45

Mangouste
Banni
Lieu: as-siraatou-l-moustaqiim.
Date d'inscription: 18-06-2011
Messages: 9774

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

À Dominique.  Je répondrai à ton message dans les jours qui
viennent parce que là je n'ai pas eu le temps.

Tout de suite, seulement pour dire que je constate qu'en France
actuellement (et depuis probablement déjà une ou deux décennies au moins) il y a d'une manière générale un clivage entre enseignants
et élèves. Qui est d'accord sur ce point et qui n'est pas d'accord ?

Dernière modification par Mangouste (30-08-2012 06:38:41)


Le Prophète Mouhammad a dit, ce qui signifie : "Celui qui est fort, ce n'est pas celui qui est habile en combat, mais c'est celui qui se maîtrise lors de la colère."

"La sagesse, c'est d'accorder à chaque chose sa juste valeur."  "La sagesse passe parfois par le fil de l'épée."

"Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer."  Guillaume d'Orange.

Hors ligne

 

#1006 01-09-2012 07:50:22

Mangouste
Banni
Lieu: as-siraatou-l-moustaqiim.
Date d'inscription: 18-06-2011
Messages: 9774

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

PARTIE SOCIALE. (Essai.)

C'est un fait indéniable qu'aujourd'hui, en France et dans d'autres pays
européens, les élèves n'ont plus de considération pour leurs
professeurs : un élève aujourd'hui considère son enseignant comme son
égal. Il s'ensuit une non-acceptation de l'autorité par les élèves,
toutes tranches d'âge confondues. Ce
phénomène peut en partie s'expliquer par des abus qui ont eu lieu dans
le corps professoral dans les siècles qui nous ont précédés, amenant une
réaction progressive de la société. Une rigidité et une trop grande
sévérité amènent tôt ou tard un bouleversement social. C'est ce qui
s'est passé en France en Mai 68, avec cette révolution culturelle
d'origine étudiante dont les prémices et l'ampleur sont apparus au-delà
de nos
frontières, avec très certainement des paramètres et des enjeux
dépassant le simple abus de pouvoir. Cette révolution a eu des
conséquences jusqu'à aujourd'hui dans toute l'Europe, notamment avec la
remise en question de l'autorité.


=======================

À Dominique. On continue ou' on en était restés ! On prend si tu veux le
procédé des questions-réponses.

On continue donc dans la description de la double fessée en CM2.
L'extrême précision dans la description permet d'appréhender avec une
plus grande efficacité le contexte et la psychologie du comportement et
par extension, la psychosociologie.

1/ Lorsque ton camarade a été sommé de se lever et de venir devant la
classe pour recevoir sa punition, quelle a été son attitude ?

2/ Il a ensuite baissé lui-même son short. Jusqu'ou' ?

3/ Est-ce que l'institutrice lui a au préalable ordonné de baisser le
short et si oui, sous quels termes ?

4/ Est-ce qu'ensuite c'est lui ou elle qui a baissé la culotte ?
Jusqu'ou' a-t-elle été baissée ?

5/ Dans quelle position était-il ?

6/ Est-ce que seulement n'ont été visibles que ses fesses ou également
ses testicules et son pénis, voire l'orifice anal ?


Voilà pour l'instant. Comme tu l'as dit, ce sera un étalage dans le
temps. ^^  On reviendra au besoin sur des points qui éventuellement
n'auraient pas été suffisamment précisés. Maintenant, à toi de
jouer. ^^  (Bien sûr, tu rédiges ton texte de manière anecdotique, comme
si l'on assistait à la scène et on la découvrait pas à pas comme tu
l'as fait jusqu'ici, et non comme des réponses à un questionnaire,
évidemment. smile )


POUR INFORMATION . Ce topic est une étude sur les méthodes pédagogiques
avec comme point de départ cette punition. Les personnes y recherchant
un plaisir pervers ne sont pas les bienvenues.

Dernière modification par Mangouste (07-09-2012 07:49:45)


Le Prophète Mouhammad a dit, ce qui signifie : "Celui qui est fort, ce n'est pas celui qui est habile en combat, mais c'est celui qui se maîtrise lors de la colère."

"La sagesse, c'est d'accorder à chaque chose sa juste valeur."  "La sagesse passe parfois par le fil de l'épée."

"Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer."  Guillaume d'Orange.

Hors ligne

 

#1007 09-09-2012 14:09:05

Dominique
Nouveau Zoneur
Date d'inscription: 20-05-2012
Messages: 18
Réputation : 0

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

Double fessée en CM2 (Quelques éléments pour discussion).
1 / "Lorsque ton camarade a été sommé de se lever et de venir devant la classe pour recevoir sa punition, quelle a été son attitude ?"
Il s’est levé sans discuter, en « frimant » presque (démarche un peu fière). Non pas qu’il était courageux, mais quand on est prétentieux, on veut jouer au brave quel que soit son réel ressenti intérieur. Il s’est rendu rapidement au tableau (tandis que moi, après…). Evidemment, on peut analyser autrement son attitude. Je ne prétends pas avoir raison, étant trop "dans" l'événement.
2/3 "Il a ensuite baissé lui-même son short. Jusqu'ou' ?"
Il n’a pas « beaucoup » baissé le short. C’était plutôt symbolique. Peut-être 20 centimètres, juste sous le slip. Le short est resté bloqué sans tomber. Disons (c’est un peu drôle, quand même…) qu’il n’avait pas de consignes précises et qu’il ne pouvait pas deviner ce qu’il fallait faire exactement. Et c’est aussi qu’il n’était pas si courageux que ça ! Je ne me souviens pas des termes exacts de l’institutrice, mais ça doit être facile à imaginer, non ?
4/ "Est-ce qu'ensuite c'est lui ou elle qui a baissé la culotte ? Jusqu'ou' a-t-elle été baissée ?".  Voyant qu’il avait « peu » baissé le short, l’institutrice n’a pas fait durer la situation. C’est elle-même qui l’a tiré, jusqu’aux chevilles, ce qui est quand même terrible comme « mise à mort » de la pudeur. Et dans la foulée, pareil pour le slip. Donc, là, il n’y a pas une cruauté de la lenteur. Ils étaient debout tous les deux. Elle n’était pas tellement plus grande que lui (parce qu’il était grand, donc) et on aurait dit une grande sœur qui fait payer quelque chose à son petit frère. C'est une situation choquante mais il est trop périlleux d’en faire une analyse psymachin (sentiments troubles de l’instit ?). En tout cas, elle était, là, froide, intimidante.
5/ Dans quelle position était-il ? Elle a tiré sa chaise qui était à quelques mètres, près du bureau et l’a couché sur ses genoux pour une fessée « à l’ancienne » . Gestes calmes, maîtrisé. Impressionnant. Evidemment, ça a beaucoup plu à une partie de moi, qui été vengée de quelqu’un dont il était souffre douleur, seulement…..
A très bientôt, on reprend si tu veux pour aller plus loin

Hors ligne

 

#1008 18-09-2012 11:34:29

Dominique
Nouveau Zoneur
Date d'inscription: 20-05-2012
Messages: 18
Réputation : 0

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

Je ne vais pas encore assez loin dans l'analyse, peut-être

Hors ligne

 

#1009 22-10-2012 21:59:29

Mangouste
Banni
Lieu: as-siraatou-l-moustaqiim.
Date d'inscription: 18-06-2011
Messages: 9774

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

@Dominique. Je veux bien reprendre le questionnaire, ce qui permettrait d'aller plus avant dans la psychologie des comportements à partir de témoignages concrets. Seulement je n'ai plus aucune nouvelle de toi et je ne sais pas si tu es toujours vivant ou pas. Alors si tu pouvais me donner un petit signe de vie, histoire que je ne me casse pas la tête inutilement. ^^

Dernière modification par Mangouste (22-10-2012 22:02:08)


Le Prophète Mouhammad a dit, ce qui signifie : "Celui qui est fort, ce n'est pas celui qui est habile en combat, mais c'est celui qui se maîtrise lors de la colère."

"La sagesse, c'est d'accorder à chaque chose sa juste valeur."  "La sagesse passe parfois par le fil de l'épée."

"Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer."  Guillaume d'Orange.

Hors ligne

 

#1010 23-10-2012 15:10:17

Dominique
Nouveau Zoneur
Date d'inscription: 20-05-2012
Messages: 18
Réputation : 0

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

En fait, c'est difficile de mon côté. Peut-être aussi du tien. C'est peut-être ça l'intéressant, d'ailleurs. J'avais lu le message que tu as effacé, et il m'avait touché. Continuons, si tu y trouves de l'intérêt également. Je fonctionne pas vagues, ce qui est normal pour un sujet un peu étrange, non (et qui, je le vois, est beaucoup consulté....) ?

Hors ligne

 

#1011 25-10-2012 15:32:31

Mangouste
Banni
Lieu: as-siraatou-l-moustaqiim.
Date d'inscription: 18-06-2011
Messages: 9774

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

C'est difficile pour moi aussi. Il y a tout un vécu qui refait surface actuellement et qui me bloque. Mais je veux poursuivre parce que j'ai besoin de crever l'abcès.

Cette punition que nous avons vécue l'un et l'autre est effectivement étrange et ô combien impressionnante.

Je constate aussi que ce topic est très visité. Je pense qu'il l'est davantage par des gens extérieurs au forum. Ce site est visible sur Internet depuis un moteur de recherche. Il suffit de taper le mot fessée et on peut trouver mon topic. C'est pourquoi j'ai effacé de mon titre les mots "Fessée cul nu en classe" car je ne veux pas que de vieux pervers à la langue pendante et aux yeux exorbités viennent tâter de mon topic en tapant sur leur clavier tout moite et crasseux. J'ai toutefois l'impression qu'il y a moins de visites qu'avant depuis que j'ai supprimé ces mots et je constate que mon titre est du coup moins présent dans les moteurs de recherche sur la fessée.

Nous poursuivons avec cette question très simple : quelle a été
l'attitude de ton copain après qu'il ait subi sa déculottée, ainsi que celle des élèves spectateurs ?

Dernière modification par Mangouste (03-12-2012 18:16:13)


Le Prophète Mouhammad a dit, ce qui signifie : "Celui qui est fort, ce n'est pas celui qui est habile en combat, mais c'est celui qui se maîtrise lors de la colère."

"La sagesse, c'est d'accorder à chaque chose sa juste valeur."  "La sagesse passe parfois par le fil de l'épée."

"Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer."  Guillaume d'Orange.

Hors ligne

 

#1012 03-12-2012 15:04:06

Dominique
Nouveau Zoneur
Date d'inscription: 20-05-2012
Messages: 18
Réputation : 0

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

Veux-tu m'écrire en privé, si c'est plus facile pour que je t'aide à libérer quelque chose ?

Hors ligne

 

#1013 03-12-2012 15:27:18

Mangouste
Banni
Lieu: as-siraatou-l-moustaqiim.
Date d'inscription: 18-06-2011
Messages: 9774

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

Je vais t'écrire en privé mais je veux aussi que nous continuions sur le forum, si tu le veux bien.

Peux-tu répondre à ma dernière question concernant l'attitude de ton camarade pendant et après la déculottée ?


Le Prophète Mouhammad a dit, ce qui signifie : "Celui qui est fort, ce n'est pas celui qui est habile en combat, mais c'est celui qui se maîtrise lors de la colère."

"La sagesse, c'est d'accorder à chaque chose sa juste valeur."  "La sagesse passe parfois par le fil de l'épée."

"Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer."  Guillaume d'Orange.

Hors ligne

 

#1014 05-01-2019 10:40:11

gambsheim
Nouveau Zoneur
Lieu: Gambsheim
Date d'inscription: 05-01-2019
Messages: 2
Réputation : 0

Re: Réflexions sur certaines méthodes pédagogiques.

Bonjour,

Avez-vous eu des infos au sujet de la fameuse école privée du Maine-et-Loire 49 ?

des témoignages d'anciens élèves ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2007 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr